L’OMS Afrique source de fakenews

Nouvelle épidémie de #Ebola en #Guinée, nouveaux messages erronés proposés par #OMSAfrique ! Selon l’OMS, pour lutter contre le nouveau foyer épidémique il faudrait dire à la population de « manipuler la faune sauvage avec des gants et d’autres vêtements de protection appropriés; et cuire soigneusement les produits animaux (sang et viande) avant de les consommer ».

Ces recommandations, totalement infondées, sont néfastes à une bonne adhésion de la population aux mesures de prévention pour plusieurs raisons.

1. Elles ne correspondent pas à la réalité épidémiologique, alors que la communication en santé pour être crédible doit être basée sur les connaissances scientifiques. En effet, le mode de transmission du virus Ebola de la chauve-souris à l’homme n’est pas entièrement connu mais une transmission indirecte (fruits contaminés par la salive ou des déjections) est fortement envisagée. Les seuls rares cas documentés de transmission par des singes sauvages provenaient de charognage sur des animaux trouvés morts. « La faune » au sens général n’est donc pas concernée. D’après la littérature, le risque de transmission est à partir de chauves-souris, probablement le plus souvent de façon indirecte, et de grands singes (chimpanzés et gorilles uniquement) trouvés morts.

2. Le passage de la chauve-souris à l’homme est un événement rarissime (environ deux épidémies de MVE par an parmi 22 millions d’habitants des zones où le virus circule chez la chauve-souris). Quant il a eu lieu, comme aujourd’hui en Guinée, le risque qu’il se reproduise à moyen terme est quasiment nul et la communication doit donc être exclusivement consacrée à la transmission interhumaine.

3. Suggérer que les habitants de la zone épidémique utilisent « des gants et autres vêtements de protection » relève de l’absurde : des gants et vêtements de protection en zone rurale africaine ? Le mot « gant » n’existe même pas dans un grand nombre de langues locales.

Avancer ce type de communication n’est pas seulement inutile, c’est néfaste. D’une part, cela disperse les efforts de communication qui doivent être centrés sur les mesures de prévention réelles, d’autre part, cela décrédibilise cette communication. En effet, comme l’ont rapporté diverses publications, la population continue à chasser et consommer de la viande de brousse, et constate que ceux qui le font ne tombent pas malades ce qui développe, une fois de plus, l’idée que la viande de brousse et les chasseurs sont stigmatisés sans raison.

L’OMS Afrique a déjà diffusé des messages erronés sur ces pseudos-protections lors de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, en 2014-2015. Ses recommandations ont amené des gouvernements à interdire la chasse et la consommation de viande sauvage, voire d’agoutis d’élevage, les contrevenants étant parfois jetés en prison. Les mêmes messages sans fondement sont diffusés par l’OMS Afrique prétendument pour prévenir le Covid-19 depuis janvier 2020 (à la faune l’OMS Afrique a cette fois ajouté les oeufs et les animaux domestiques), messages qu’on ne trouve nulle part ailleurs au monde, qu’aucun autre bureau ni le siège de l’organisation internationale ne promeut.

Plusieurs questions se posent : Pourquoi le bureau africain de l’OMS diffuse-t-il régulièrement des recommandations non seulement erronées mais néfastes à l’adhésion de la population aux mesures de prévention ? Pourquoi le siège de l’OMS laisse-t-il faire ? Pourquoi les responsables d’autres organisations internationales ne réagissent-ils pas ?

Quant l’adhésion de la population est le facteur-clé du contrôle d’une épidémie, comme pour le Covid-19 et Ebola, ce qui entrave cette adhésion se traduit en morbidité et mortalité. L’indifférence face aux fakenews ne devrait pas perdurer.

Deux articles que j’ai publiés sur ces questions :

Erroneous Communication Messages on COVID-19 in Africa

Les errances de la communication sur la maladie à virus Ebola

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s